Démontage moteur

3. Échappement et culbuteurs

  * Retour au sommaire "Restauration"

La culasse est déposée (étape 2), il faut retirer les collecteurs d'échappement. Ici aussi comme du côté admission, ce sont des écrous de 12 qu'il faudra retirer. Mais auparavant, on doit sortir les deux tôles pare chaleur qui se situent sur le dessus des collecteurs. Deux boulons de 10 les retiennent :

On retire cette protection...

Voici une vue par en dessous du collecteur et des écrous de 12.

Les collecteurs déposés.

On s'attaque à présent au déshabillage de la culasse. On va retirer tout ce qui se trouve derrière, dessus et devant. Ici c'est l'arrière, une plaque de fermeture et un conduit d'eau, retenus par des boulons de 10.

Les voilà sortis !

La sonde de pression d'huile, avec une douille de 24.

La rampe de graissage des culbuteurs, qui est maintenue en place par deux boulons perforés de 12.

Rampe déposée, avec un détail sur les boulons.

Défaisons l'écrou de l'arbre à cames. Pour cela, on repousse la partie de la rondelle qui s'appuie sur l'écrou de 36 avec un tournevis. On peut alors y glisser une douille ou une clé anglaise de bonne taille.

On cale l'arbre à cames pour dévisser cet écrou, ne pas prendre appui sur une came pour ne pas la marquer ! Ici j'ai mis une barre métallique entre un puits de vis de culasse et la partie de l'arbre à cames qui possède un téton forgé. Là c'est bien calé, avec une petite rallonge sur la clé anglaise l'écrou sort facilement.

Une fois l'écrou retiré, on peut tirer vers soi le support de poulie d'arbre à cames...

Il est placé dans une position bien précise, que l'on distingue par la clavette que l'on retire ensuite.

On finit par le petit cache avant.

Maintenant on s'occupe des culbuteurs. Ceux-ci basculent sur des rampes (4 en tout). Pour les maintenir dans leur position, on distingue de gros ressorts horizontaux. Si on repousse le culbuteur, on voit un petit circlip qui sert de butée au culbuteur. Avec la pointe d'un tournevis, on le retire très facilement.

On fait de même pour les trois culbuteurs que l'on désire retirer de la culasse. Ensuite vient le moment où il faut retirer la rampe. Pour se faire, on utilise une clé Allen de 6 comme une sorte de griffe qui nous permet d'avoir une prise sur la rampe. en tirant en arrière, la rampe sort. Si elle est dure, c'est qu'un ou plusieurs culbuteurs sont en bascule sur une came. On fait tourner alors l'arbre à cames jusqu'à ce qu'aucun des culbuteurs ne soient en bascule, ou très très peu.

Au fur et à mesure que l'on sort la rampe, on retire une grosse rondelle qui s'appuie sur le circlip, le culbuteur, une rondelle normale et le ressort. Là on a retiré les trois culbuteurs, la rampe est presque sortie.

Les pièces dans l'ordre évoqué au dessus.

On s'occupe alors de l'autre partie de la rampe.

La rampe est sortie d'un centimètre... Attention de bien retenir le ressort !

La deuxième rampe dégagée.

En vue du remontage, il est judicieux de repérer les rampes. ARD (Arrière droit), AVD... Sachant que l'avant de la culasse est face à soi.

Suite du démontage : l'arbre à cames et les soupapes.

Retour au sommaire "Restauration"

 

 

Navigation

BMW E12 1972/1981

* Accueil du site
* Présentation
* Restauration
* Photos
* Technique
* Réplique Bastos
* Autres E12
* Liens
* Contact

2007-2016 Sharkland Productions